Le projet

Ce site se veut un voyage dans le temps dans mon New York, de la fin 80’s jusqu'à aujourd'hui.

je’Je suis déjà allé à New York pour une bourse de voyage quand j'étais 17, mais je viens de voir Manhattan et peu d'autre.

La première fois que j'ai vu le vrai La ville de New York, loin des boutiques de la 5e Avenue, Les théâtres de Broadway et les rues encombrées fréquentées par les touristes, était l'année suivante et j'étais fasciné et enchanté par cette ville.

Tout cela n'aurait pas été possible si je n'avais pas rencontré lors de ce voyage Carlo Medori, à qui je dois toute ma gratitude pour m'avoir montré la véritable essence de la Ville. Il m'avait infecté par son goût pour les murales et dans les rues peu fréquentées et les quartiers pleins de vie. Notre amitié s'est renforcée au fil du temps et alors que je viens à New York, je ne perds pas une occasion de le voir et de le laisser me tenir au courant de ce qui se passe dans la ville., principalement dans l'art, domaines culturels et politiques.

Depuis lors, j'ai commencé à retourner à New York au moins une fois par an, photographier les murales, de regarder cette Ville en constante évolution.

Il suffit de s'éloigner un peu de Manhattan pour se retrouver dans des quartiers très différents, où vous pouvez respirer les odeurs, des saveurs venues du monde entier, comme s'il y avait de nombreux petits microcosmes de cultures différentes vivant dans une grande communauté.

Equipé d'une caméra, baskets et une pincée d'esprit aventureux, J'ai marché des kilomètres et des kilomètres tous les jours, regarder les quartiers, des rues, gens, des visages et des murs peints qui étaient en quelque sorte emblématiques, capable de me donner des vibrations, à la fois de manière positive ou négative.

Des années de voyage m'ont donné beaucoup de satisfaction, même à un niveau personnel; 11 il y a des années, j'ai exposé sur 40 photos de mon exposition personnelle à Milan, Italie, où j'ai rencontré mon mari!

Il me suit dans mes déplacements et il est une aide particulièrement précieuse dans la construction du site dans sa globalité; Je dois le remercier pour l'effort qu'il y met nuit après nuit, après une longue journée de travail.

Ce qui est ressorti et qui est visible sur ce site est mon parcours personnel à travers le labyrinthe de cette ville aux multiples facettes, raconté à travers les murales, qui sont de l'art vrai.

La devise « Le graffiti est un art, pas un crime! » est de part en part approprié.

Peintures murales « raconter une histoire », avoir une vie, parfois court, parfois longue, ils sont importants du point de vue culturel, points de vue sociaux et politiques.

Murales racontent les espoirs, craintes, des tensions, guerres en acte et terminées, problème de drogue, laisser un souvenir des personnes disparues, plus ou moins célèbre. Ils sont un moyen de comprendre la réalité, comprendre les sentiments et les perturbations qui sont en place; garder une trace de tout cela, je pense que c'est extrêmement important.

Au fil des ans, la vie des murales a radicalement changé, trop. Alors que jusqu'à il y a quelques années, vous pouviez tomber sur des murales dans tous les quartiers, à l'heure actuelle, tout est presque entièrement concentré sur 5 Point, comme s'il fallait « Fermer » cet art, pour le confiner à quelques murs. C'est dommage car ces murs reflètent l'âme, les souffrances et les espoirs de tout un pays.

Rappelez-vous que les murales existent depuis la préhistoire, quand les hommes dessinaient sur les murs des grottes, to warn of dangers or to tell stories of everyday life. The need to leave tangible marks has always existed, it is innate in human beings. Even during the dictatorship of Augusto Pinochet in Chile, people left signs on the walls, used as hidden messages to protect themselves from the repression and mass murders (September 11, 1973 to March 11, 1990).

And now, get going with me in my through 20-years journey that will continue, because the memory would never be lost.

I love you, La ville de New York!

6 réflexions au sujet de “Le projet”

  1. Thanks to all of you that leave a message and find useful informations. Hope this website to grew up more and more because murales have a short life but tell so much about the fears and dreams of the people. It is a pity just to let paintings go, we have to preserve, to have a memory and never forget. Murales are a way to let the people paint their feelings and impress them on walls. Artists are not only spray designer, but messengers with the real world; they paint our feelings, our fears, our « wannabes ».
    I really would like to open a page where painters can interact in this website. I would like Newyorkmurales.com to be a special place for the ones looking for info, for pictures but even for New Yorkers and writers to talk about the City and themselves, their project and inspirations. Now, its your turn..
    God bless New York City

    Répondre
  2. I really appreciate your post and you explain each and every point very well. Thanks for sharing this information. And Ill love to read your next post too.

    Répondre
  3. whoah this blog is wonderful i like reading your articles. Stay up the good work! You understand, many individuals are hunting round for this info, you can help them greatly.

    Répondre
  4. Hello I am so delighted I found your blog page, I really found you by mistake, while I was browsing on Google for something else, Nonetheless I am here now and would just like to say thank you for a tremendous post and a all round entertaining blog (I also love the theme/design), I dont have time to read it all at the minute but I have saved it and also included your RSS feeds, so when I have time I will be back to read much more, Please do keep up the fantastic work.

    Répondre
  5. I love your blog.. very nice colors & theme.
    Did you design this website yourself or did you hire someone to do it for you? Plz respond as Im looking to construct my own blog and would like to know where u got this from. Appreciate it

    Répondre

Laisser un commentaire